« Aimer, boire et chanter », d’Alain Resnais : libres perspectives

Aimer, boire et chanter, l’ultime film d’Alain Resnais, confirme son éternelle jeunesse.

Christophe Kantcheff  • 26 mars 2014 abonné·es
« Aimer, boire et chanter », d’Alain Resnais : libres perspectives
© **Aimer, boire et chanter** , Alain Resnais, 1 h 48.

Aimer, boire et chanter, un film « ouvrant de nouvelles perspectives »  ? C’est ce que signifiait l’Ours d’argent-prix Alfred-Bauer, que le film a reçu au festival de Berlin en février. Et en effet, alors qu’Alain Resnais, à plus de

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Cinéma
Temps de lecture : 2 minutes