Manuel Valls, à contre-pied de la gauche

Manuel Valls s’est construit en opposition aux idées de son parti, qui en fait aujourd’hui son héraut. « Socialiste, ça ne veut plus rien dire », déclarait-il en 2008.

Michel Soudais  • 3 avril 2014 abonné·es

Retour à Matignon. Manuel Valls connaît la maison. Il y a passé trois ans et demi auprès de Lionel Jospin comme « conseiller en communication ». Des années essentielles dans le parcours de cet apparatchik. Appelé auprès du Premier ministre après une défaite aux législatives à Argenteuil, il s’y fait connaître du gratin des médias et des

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Politique
Temps de lecture : 3 minutes