Choisir les bons mots de passe

Un mot simple ne tient pas 30 secondes face à une attaque.

Que faire ? Commençons plutôt par ce qu’il ne faut pas faire : utiliser un mot du dictionnaire, un nom propre de son entourage, des dates d’anniversaire (trop faciles à deviner), utiliser le même mot de passe sur différents services (si l’un d’entre eux était compromis, les autres tomberaient dans la foulée), écrire ses mots de passe sur un post-it, ou, pire encore, dans un fichier texte sur son ordinateur, donner son mot de passe à quelqu’un. D’abord, choisir des mots de passe compliqués : au moins huit…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.