Gauches : une trêve ou la paix ?

Le Club des socialistes affligés est parvenu à rassembler, le temps d’un après-midi, les représentants d’une gauche éclatée. L’amorce d’une reconquête ?

Certains rendez-vous valent par le fait même que les invités sont venus. C’était le cas samedi dernier. Rassembler autour de la même table les verts Pascal Durand, Julien Bayou et Eva Joly, les socialistes Liêm Hoang-Ngoc et Gérard Filoche, et les Front de gauche Clémentine Autain, Pierre Laurent et Éric Coquerel était un événement en soi. Une petite victoire quand on sait que la guerre des gauches continue de faire rage entre ces partis, quand ce n’est pas en leur sein même. Comme un pied de nez aux «…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Geoffrey Hannot, le fidèle à la cause

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Louis Mieczkowski, l'insaisissable

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.