Dossier : Peut-on encore aimer le foot ?

Une Coupe du monde de la discrimination

En revendant une partie de ses droits à BeIN Sports, TF1 prive plusieurs nations du Mondial. Une première.

En 2005, TF1 avait acquis les droits de retransmission de cette Coupe du monde de foot au Brésil pour 130 millions d’euros. Malgré des tarifs publicitaires records (de 185 000 euros la pub de 30 secondes lors du premier tour de l’équipe de France à 357 600 euros si les Bleus parviennent en finale, et moitié moins pour les autres matchs), pour éviter de trop grandes pertes, la chaîne a rétrocédé à BeIN Sports une partie de ses droits. Coût de l’opération pour la filiale d’Al Jazeera : autour de 50 millions…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Dépasser la sidération immédiate

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.