Arme de persuasion massive

L’Institut Montaigne et ses partenaires industriels poussent le gouvernement à sortir de la réglementation interdisant les gaz de schiste.

Le lobbying en faveur de l’exploitation des gaz de schiste est monté d’un cran avec la publication, le 11 juillet, d’un rapport de l’Institut Montaigne. Un coup de semonce au titre explicite : « Gaz de schiste : comment avancer ». Le think tank libéral – financé par de nombreux fleurons du CAC 40, dont Suez, Total, Vallourec et Veolia, quatre industriels très actifs dans l’exploitation des gaz de schiste aux États-Unis – a employé les grands moyens pour piétiner toute velléité d’opposition à l’exploration…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents