Gilbert Achcar : « Une offensive contre la réconciliation palestinienne »

Spécialiste du monde arabe, Gilbert Achcar revient sur la position du Hamas, pris entre l’attaque israélienne et sa politique de rapprochement avec l’Autorité palestinienne.

Au lieu d’affaiblir le Hamas, l’offensive israélienne renforce ses liens avec la population palestinienne, et risque de susciter une poussée jihadiste parmi la diaspora. Dans quel état politique était le Hamas avant l’offensive israélienne ? Gilbert Achcar : Le Hamas était dans une disposition favorable. Cela s’est traduit par la réconciliation avec l’Autorité palestinienne et par l’acceptation d’un gouvernement d’unité, alors même que ce dernier n’est pas du tout paritaire. Le Hamas n’y est pas vraiment…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents