Hollande impopulaire à droite et à gauche: l’occasion unique d’imposer un programme révolutionaire

Claude-Marie Vadrot  • 14 septembre 2014
Partager :

Le président Hollande et le Premier Ministre, tout comme le parti socialiste, touchant le fond des sondages et réunissant un maximum d’insatisfaction dans tous les milieux, ceux de droite comme ceux de gauche, c’est maintenant ou jamais qu’ils peuvent agir sans se préoccuper des pressions, des manifestations, des mensonges, des protestations de la droite, du Medef et des économistes chauves de la télévision. Le moment idéal pour transformer en lois, arrêtés et décisions tout ce qui serait nécessaire pour changer enfin le pays. Notamment dans le secteur de l’écologie. En se lançant dans une politique de gauche, le Président et Manuel Valls ne risquent pas d’être encore plus impopulaires. Il leur reste presque trois ans pour réussir, en défiant tous les chiens de garde qui campent devant leurs niches idéologiques, financières, économiques, religieuses et politiques.

Face à la droite déjà glapissante ils peuvent donc sans risque…

-Autoriser la PMA
-Décider de présenter un texte de loi constitutionnel pour mettre en œuvre la participation des étrangers aux élections municipales et cantonales.
-Augmenter fortement l’impôt sur les grandes fortunes et sur les bénéfices des grandes entreprises.
-Pénaliser fortement tous les réfugiés fiscaux que leur évasion soit légale ou non, en Belgique, à Chypre ou aux iles Caïman.
-Rétablir la formation à l’égalité entre femmes et hommes dans les programmes scolaires.
-Augmenter fortement le prix du diesel pour diminuer les pollutions.
-Interdire ou taxer l’utilisation des engrais et des pesticides chimiques.
-Rédiger une loi sur la transition énergétique à la fois efficace et contraignante.
-Décider d’arrêter une vingtaine de réacteurs nucléaires dont les deux de Fessenheim.
-Rétablir et même améliorer la loi Duflot sur le logement.
-Traiter la Confédération paysanne et la FNSEA sur un pied d’égalité.
-Revaloriser tous les minima sociaux.
-Cesser de stigmatiser les chômeurs.
-Trainer Valeurs Actuelles et Minute devant les tribunaux
-Supprimer les aides aux grandes entreprises
-Sauvegarder définitivement le statut des intermittents du spectacle
-Limiter la proportion des salariés en contrat à durée déterminée dans chaque entreprise
-Régler définitivement la question des privilèges des 37 professions réglementées (huissiers, notaires, etc.)
-Interdire le moindre cumul électoral.
-Interdire à des parlementaires de posséder ou de diriger un organe de presse.

La droite ne gueulera pas plus fort que maintenant

Face à la gauche languissante et désespérée

-Durcir la loi de Christiane Tobira
-Encadrer les activités des tribunaux de commerce
-Supprimer des lois toutes les atteintes à la liberté.
-Foutre la paix aux loups, aux ours et à la faune sauvage.
-Faire respecter la fonction de protection des parcs nationaux et des réserves naturelles et retirer leur contrôle aux élus locaux et régionaux<.
-Limiter les pouvoirs des Fédérations de chasse et supprimer le groupe parlementaire « chasse » qui est actuellement le plus important de l’Assemblée nationale.
-Passer un accord programmatique avec le parti communiste et l’extrême gauche.
-Déclarer que les financiers doivent être effectivement considérés comme adversaires.
-Renforcer les pouvoirs de la CNIL
-Refuser de limiter ou de changer les seuils sociaux dans les entreprises.
-Donner plus de pouvoirs aux comités d’entreprise.
-Maintenir les 35 heures.
-Renforcer le pouvoir des tribunaux prud’homaux.
-Aider fortement l’agriculture bio.
-Limiter la prolifération des grandes surfaces.
-Renforcer la loi montagne et la loi littoral.
-Renforcer et aider la création de coopératives ouvrières.
-Aider le milieu associatif qui représente la société civile.
-Contraindre Jacques Attali et Alain Minc à émigrer aux Etats-Unis

La droite ne pourra pas gueuler plus fort

C’est le moment où jamais, en deux ans, de mettre en route et d’imposer à la droite et aux sociaux-libéraux du PS et d’ailleurs, un authentique programme de gauche qu’il serait ensuite difficile de détricoter, surtout s’il satisfait une majorité. Et libre à chaque lecteur d’ajouter ses suggestions…

Publié dans
Les blogs et Les blogs invités
Temps de lecture : 3 minutes
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don