« Pour les musulmans », d'Edwy Plenel : Logique toujours coloniale

Edwy Plenel démonte les mécanismes d’une islamophobie quasi officielle.

En choisissant le titre de son livre, Edwy Plenel a souhaité se référer à un article méconnu de Zola, paru deux ans avant son fameux J’accuse. Pour les juifs a marqué l’engagement de l’auteur de l’Assommoir dans la défense de Dreyfus et, plus largement, contre l’antisémitisme. Pour les musulmans est une interpellation à l’adresse d’une France gagnée par une islamophobie quasi officielle. Une France qui ne s’étonne pas d’entendre sur une radio de service public un académicien, Alain Finkielkraut, affirmer…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents