Déclarations d’humour

Une joyeuse mascarade sur le pouvoir du langage, par Victor Quezada-Perez et sa compagnie Umbral.

Anaïs Heluin  • 9 octobre 2014 abonné·es

Quatre cadres dorés à la moulure vieillotte. De ceux qui décorent les murs des maisons hantées dans les films d’horreur. Mais dans ce Cabaret des mots de Matéi Visniec, pas besoin d’attendre que les gravures

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Théâtre
Temps de lecture : 2 minutes