Gaza : Le prix de la lâcheté

La communauté internationale préfère payer que d’imposer la levée du blocus.

Une cinquantaine de pays et d’organisations internationales, réunis les 11 et 12 octobre au Caire, ont promis 5,4 milliards de dollars (4,3 milliards d’euros) d’aide à la bande de Gaza, dévastée cet été par les bombardements israéliens. Le Qatar annonce un milliard de dollars, Washington s’est engagé à verser 212 millions immédiatement, sur un total de 400 millions en un an, et l’Union européenne 450 millions d’euros. Mais ces promesses, dont on sait par expérience que toutes ne seront pas honorées, ont…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.