L’affrontement de deux mondes

Il n’est hélas plus étonnant de trouver du mauvais côté la plupart des dirigeants socialistes, locaux et nationaux.

Oui, au fait, être de gauche, c’est quoi ? Si nous avons posé cette semaine la question à des intellectuels et à des artistes engagés, c’est sans doute que la réponse est plus incertaine que jamais. Peut-être l’a-t-elle toujours été. Dans son histoire des Gauches françaises 1, Jacques Julliard rappelle opportunément la formule de saint Augustin à propos du temps : « Quand on ne me demande pas ce qu’est le temps, je sais parfaitement ce que c’est. Mais si on me le demande, je ne le sais plus. » Il en va de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents