Le PS s’enferme

Le « grand rassemblement » annoncé par Solférino pour la clôture de ses États généraux a tourné au « huis clos ».

La mise en scène ne fait pas le succès. Pour clôturer ses États généraux – processus de consultation lancé en août à La Rochelle – qui ont abouti à une « Charte des socialistes pour le progrès humain », le PS avait déployé les gros moyens. Un véritable plateau de télévision avait été installé au centre d’un vaste hangar de la porte de la Villette plongé dans une semi-obscurité. Il s’agissait d’enregistrer, sous des écrans géants et les regards du public, une succession d’échanges calibrés sur les têtes de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.