La Turquie ouvre un nouveau camp de réfugiés pour les syriens en exil

La Turquie a ouvert dimanche un nouveau camp de réfugiés à la frontière syrienne, destiné à l’accueil de 35 000 réfugiés, a déclaré l’agence gouvernementale en charge de la gestion des catastrophes (Afad), lundi. Ce camp, le plus grand complexe mis en place à la frontière par les autorités turques, serait destiné à faire face à l’afflux de réfugiés kurdes de la ville de Kobané1. Depuis le début du conflit syrien, plus de 3 millions de syriens ont fui leur pays. Certains tentent chaque jour de rejoindre…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents