« Ouvrir une autre gauche et lui donner une hégémonie »

Un appel des forces de gauche, alliant partis, acteurs du mouvement social, syndicats et secteur associatif, veut reconquérir le terrain de la bataille des idées dans une dynamique d’échange avec la société civile.

L’une est une dirigeante nationale du PCF, l’autre le numéro deux d’EELV. Ils sont signataires de l’appel « pour des chantiers d’espoir », publié ces jours-ci. Tous deux ont accepté de nous présenter les objectifs et la singularité de cette initiative née de plusieurs réunions rassemblant des responsables nationaux d’EELV ou du Front de gauche, des animateurs du mouvement social, des militants syndicaux, associatifs, altermondialistes et féministes. Quelle est l’originalité de cet appel pour des chantiers…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.