Russie : transsexuels et kleptomanes interdits de bagnole !

C’est un euphémisme , la Russie n’est pas le pays le plus accueillant du monde pour les homosexuels – l’homosexualité a été considérée comme une maladie mentale jusqu’en 1999. Le pouvoir y semble désormais convaincu que les préférences sexuelles des uns et des autres ont des incidences sur la façon de conduire. Un texte promulgué il y a quelques jours vise en effet à interdire le volant aux personnes souffrant de « troubles mentaux et de troubles du comportements » . La loi dresse une liste de «…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Depuis 2018, on « revient à l’école de l’ordre, plus verticale »

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.