Bernard Maris, le keynésien écolo

Nombre d’hommages ont été rendus à Bernard Maris, mais peu font le lien entre l’« Oncle Bernard » de Charlie Hebdo et l’universitaire auteur de multiples ouvrages. Pour les uns, c’est un keynésien servant de caution hétérodoxe aux libéraux dans les débats radiophoniques ou télévisuels. Pour les autres, c’est un écologiste radical décroissant : « La croissance est une infamie. Les publicitaires ont créé la confusion entre croissance et activité » , écrivait-il dans Charlie Hebdo le 2 juillet 2014. Bernard…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents