Mineurs étrangers : Déjà 10 000 signatures contre les tests osseux

Les tests osseux sont censés déterminer l’âge des mineurs étrangers isolés.

Politis  • 12 février 2015
Partager :

Plus de 10 200 personnes ont déjà signé la pétition nationale lancée par le Réseau éducation sans frontières contre les tests osseux, censés déterminer l’âge des mineurs étrangers isolés. Lorsque ces tests permettent de les déclarer majeurs de plus de 18 ans, ils sont d’emblée exclus de l’Aide sociale à l’enfance et se retrouvent sans ressources, à la rue, souvent contraints d’interrompre leur formation. Et, récemment, huit d’entre eux ont de plus été poursuivis, à Lyon, pour usurpation d’identité, faux et usage de faux, et condamnés à de la prison (parfois ferme), à de lourdes amendes et à plusieurs années d’interdiction du territoire.

Société
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don