Mélenchon fait condamner Copé, NKM et Juppé

En 2012, ces trois personnalités de l'UMP avaient accusé l'ancien candidat du Front de gauche à la présidentielle d'avoir des accointances antisémites.

Le tribunal correctionnel de Paris a condamné jeudi Jean-François Copé, Nathalie Kosciusko-Morizet et Alain Juppé à 1 000 euros d'amende chacun, avec sursis, pour avoir taxé publiquement Jean-Luc Mélenchon d'accointances antisémites, en juin 2012. Prenant le contre-pied du parquet, qui avait suggéré la relaxe, estimant que les propos visés ne dépassaient pas le cadre de la liberté d'expression, les trois juges de la 17e chambre ont également condamné les trois cadres de l'UMP à 1 000 euros de dommages et…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

La peste Zemmour

Politique accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.