«La Grèce doit sortir de l'euro», selon l'économiste Frédéric Lordon

«Ce ne sera pas un pique-nique», mais la Grèce n'a pas d'autre choix que de sortir de l'euro si elle veut rompre avec la politique d'austérité, soutient l'économiste Frédéric Lordon. L'auteur de « La Malfaçon, monnaie européenne et souveraineté démocratique » était l'invité jeudi 2 avril du collectif Penser l'émancipation, aux côtés de Panagiotis Sotiris, philosophe et dirigeant du Front de la gauche anticapitaliste grec (Antarsya). Dans un exposé drôle et éloquent, il formule une vive critique de la…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents