Presse : vous reprendrez bien un peu de concentration !

Bernard Arnault est en passe d’être l’un des gros poids lourds de la presse française. À la tête du groupe LVMH, et déjà propriétaire des Échos et de Radio Classique, avec Dior, Vuitton, Kenzo, Le Bon Marché, Moët & Chandon, Hennessy, ou encore Givenchy dans son escarcelle, il vient de se porter acquéreur du Parisien et de sa version nationale, Aujourd’hui en France . Coût de la transaction, qui pourrait se négocier définitivement à la rentrée : 50 millions d’euros. Une transaction discutée avec le groupe…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.