Un lycéen menacé de mort pour son soutien à «Charlie Hebdo»

Louis, à peine 17 ans, rédacteur en chef de La mouette baillonnée , est sous pression depuis quatre mois. Le canard du lycée Marcelin-Berthelot de Saint-Maur-des-Fossés, dans la banlieue huppée du Val-de-Marne, avait publié le 22 janvier un numéro spécial Charlie Hebdo , réunissant dessins, billets d’humeur, poèmes. Dès le lendemain, Louis reçoit un exemplaire du journal auquel on a agrafé une croix gammée, un cercueil et une lettre de menace de mort. Depuis, le lycéen en a reçu six autres , dont une début…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents