2005-2015 : Qu’est devenue la génération « racaille » ?

2005-2015. Depuis dix ans, malgré les représentations négatives, les jeunes de banlieue ont pris leur destin en main. Rencontres.

Il y a dix ans, la France connaissait une bouffée de violence sans précédent. Trois semaines d’émeutes dans 498 quartiers populaires et devant les médias du monde entier entraînent la destruction de centaines de bâtiments publics, provoquent indirectement la mort de quatre personnes et déclenchent une réponse judiciaire elle aussi inédite : couvre-feu dans plusieurs villes, état d’urgence et 1 011 incarcérations. Comme maintes fois déjà par le passé, le brasier jaillit d’un drame mettant en cause les…

Il reste 98% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents