Feu ! Chatterton : Cinq garçons qui s’embrasent

Sur scène depuis deux ans, Feu ! Chatterton sort son premier album. De jeunes rockers romantico-burlesques électrisés par le décollage de leur projet.

Ingrid Merckx  • 14 octobre 2015 abonné·es
Feu ! Chatterton : Cinq garçons qui s’embrasent
© **Ici le jour (a tout enseveli)** , Feu ! Chatterton, Barclay. Concerts : Paris le 19 octobre (Trianon), Saint-Avé (56) le 24, Massy (91) le 28, Castres (13) le 29, Tulles (19) le 30, Vendôme (41) le 31… Photo : Fanny Latour Lambert

Ils arrivent à notre rendez-vous au compte-gouttes. Leur manageur grogne. Antoine, à l’heure, prend pour les copains. C’est le benjamin : 26 ans quand les autres le toisent de leurs 28. Plus blond, plus discret, c’est peut-être lui qui ressemble le plus à Chatterton. Ce poète romantique suicidé à 17 ans et célébré par Vigny et Gainsbourg s’est aussi retrouvé couché par Henry Wallis sur un tableau dont le groupe a fait son totem. Moins par propension aux noires humeurs, semble-t-il, que par volonté commune de

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Musique
Temps de lecture : 5 minutes