Espagne : la percée de Podemos

On disait le mouvement de Pablo Iglesias en déclin. Mais ce pronostic a été spectaculairement démenti par les urnes. Podemos est le grand vainqueur des législatives espagnoles de dimanche. Avec 20,6% des suffrages, le parti de la gauche radicale, issu des grandes manifestations des « Indignés » de 2011, réussit une percée. Même si la cuisine institutionnelle ne lui attribue que 69 sièges au Parlement. Les trois autres grandes formations ont toutes été désavouées. Les conservateurs du Parti Populaire (PP)…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents