Déchéance de nationalité : Les limites de la « triangulation »

L’extension de la déchéance de la nationalité aux binationaux, voulue par François Hollande, est l’application d’une stratégie politique initiée par Tony Blair et dévastatrice pour la gauche.

Michel Soudais  • 6 janvier 2016 abonné·es
Déchéance de nationalité : Les limites de la « triangulation »
© Photo : LANGSDON/AFP

Emprunter les idées de ses adversaires semble être devenu le nec plus ultra de la stratégie politique. Cette manœuvre, appelée « triangulation », fait saliver d’admiration les commentateurs du microcosme qui louent l’habileté et la ruse de ceux qui s’y adonnent. De fait, l’exercice vise, par un effet de surprise, à déstabiliser l’adversaire en le prenant à revers. C’est exactement ce que

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Politique
Temps de lecture : 4 minutes