L’étoile Sarkozy pâlit

À l’approche de la primaire de la droite, l’ancien chef de l’État n’apparaît plus comme le champion naturel de son camp.

Nicolas Sarkozy n’a plus la cote chez les siens. L’ancien Président est « aujourd’hui la meilleure chance pour François Hollande d’être réélu », estime Hervé Mariton. Le député de la Drôme n’est certes pas un poids lourd de la droite. Candidat à la présidence de l’UMP en 2014, il n’a obtenu que 6,3 % des votes. Mais le ludion de la Manif pour tous y a gagné une liberté de ton. Lundi, sur France 2, cet outsider à la primaire affirme parler au nom du « peuple de droite » et lâche : « Le meilleur service que…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents