L’étoile Sarkozy pâlit

À l’approche de la primaire de la droite, l’ancien chef de l’État n’apparaît plus comme le champion naturel de son camp.

Michel Soudais  • 13 janvier 2016 abonné·es
L’étoile Sarkozy pâlit
© Photo : LALMAND/BELGA/AFP

Nicolas Sarkozy n’a plus la cote chez les siens. L’ancien Président est « aujourd’hui la meilleure chance pour François Hollande d’être réélu », estime Hervé Mariton. Le député de la Drôme n’est certes pas un poids lourd de la droite.

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Politique
Temps de lecture : 2 minutes