Pierre Khalfa : « Soutenir l’indépendance et l’impertinence »

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Politis est fragile. Sa fragilité est le reflet de la nôtre, celle d’un projet de transformation sociale et écologique, porteur des valeurs d’égalité, de solidarité, de justice, et qui s’oppose au capitalisme et au patriarcat. Et c’est parce que ce projet est vulnérable que nous avons besoin de Politis. Besoin de Politis pour ses analyses, pour ses débats, pour son indépendance et son impertinence. Alors, oui, il faut soutenir Politis, car c’est, ce faisant, nous soutenir nous-mêmes.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents