Le temps des crises et des croyances

La croissance économique forte ne reviendra pas.

L’économiste américain Robert Gordon prévient depuis des années que la croissance économique forte ne reviendra pas. En cause, le ralentissement très net de l’augmentation de la productivité du travail. Qui lui-même est dû à la conjonction de plusieurs facteurs, notamment : les nouvelles techniques facilitent la production de gadgets, mais les retombées en termes de productivité ne constituent pas une nouvelle révolution industrielle ; la numérisation promet des emplois qualifiés minoritaires et la…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents