Grève chez SFR : chronique d'un désastre annoncé

Les salariés de SFR se mettent en grève aujourd'hui pour dénoncer les milliers de suppression de postes à venir dans l'entreprise.

« Il n'y aura aucun licenciement sec chez SFR entre 2014 et 2019 », a voulu rassurer, sur France Inter ce matin, le PDG de l'opérateur. Pas de licenciements, peut-être, mais des suppressions de postes, c'est certain. Les salariés, qui ont entamé une grève ce mardi 6 septembre, l'ont bien compris. Reste à savoir précisément de combien de postes Patrick Drahi, l'acquéreur de SFR en 2015, voudra se débarrasser. En déclarant, au mois de juin depuis New York, qu’il y avait « trop de salariés » dans…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Du son contre les matraques

Société
par ,

 lire   partager

Articles récents