Réforme du collège : c’est le chantier !

Les nouveaux programmes entrent en application dès cette rentrée. Selon nombre d’enseignants, le changement a été mal préparé et n’est pas en adéquation avec les besoins réels.

Ingrid Merckx  • 31 août 2016 abonné·es
Réforme du collège : c’est le chantier !
© Photo : CITIZENSIDE/DENIS THAu2039ST/AFP

Dernière ligne droite avant la rentrée : Sonia finit de préparer ses cours avec son mari, également professeur de français. « On rentre au lycée. On quitte le collège après douze ans. On ne voulait pas avoir à mettre en place cette nouvelle réforme. » Combien de mouvements y a-t-il eu depuis deux ans contre la réforme du collège, cet autre volet phare de la loi sur la refondation de l’école après la réforme des rythmes scolaires ?

« Les profs sont descendus dans la rue. Mais qui a compris pourquoi ? »,soupire l’enseignante,qui répète : « On ne voit pas en quoi cette réforme va enrayer les inégalités scolaires et améliorer les résultats des élèves. Si tel était réellement l’objectif, on aurait réduit le nombre d’élèves par classe et augmenté le nombre d’enseignants. » Quatre mille postes supplémentaires ont été annoncés pour le collège, mais, avec les départs à la retraite et les démissions, cette réforme se fera quasi à budget constant, estime Frédérique Rolet, secrétaire générale du Snes-FSU.

La réforme du collège, pour quoi faire ?

La loi sur la refondation de l’école est née sous le ministère de

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Société
Temps de lecture : 11 minutes