« Rester vertical », d’Alain Guiraudie : Vivre avec les loups

Rester vertical, le nouveau film d’Alain Guiraudie, met un scénariste en panne aux prises avec des loups, une naissance, un suicide et des hommes. Un film drôlement existentiel.

Christophe Kantcheff  • 24 août 2016 abonné·es
« Rester vertical », d’Alain Guiraudie : Vivre avec les loups
© Photo : Thierry Valletoux.

Le personnage principal de Rester vertical est cinéaste ou scénariste. Léo (Damien Bonnard, qui n’est pas, physiquement, sans faire penser à Alain Guiraudie lui-même) sèche sur un scénario, alors qu’il fait croire à son producteur que sa rédaction avance. Pour autant, Rester vertical n’est pas une mise en abyme de la difficulté d’écrire. C’est une projection, un fantasme :

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Cinéma
Temps de lecture : 4 minutes