Enfin légitime

Lana*, professeur d’anglais de 25 ans, relate sa première rentrée en tant que titulaire dans un collège de REP + en Seine-Saint-Denis.

Lana  • 12 septembre 2016
Partager :
Enfin légitime
Photo : ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP.

Vendredi 9 septembre

Aujourd’hui, ça se passe bien dans la classe. Je me rends compte que j’ai beaucoup plus confiance en moi que l’année dernière. Tous les commentaires et précieux conseils de la tutrice de mon ancien collège et celle de l’ESPE (École supérieure du professorat et de l’éducation) prennent enfin sens. Je comprends pourquoi elles insistaient tant pour que je me déplace dans la salle, que je regarde les élèves droit dans les yeux, que je prenne plus de temps de cours pour faire répéter des phrases en anglais. Il s’agissait évidemment plus de qualité que de quantité, mais après 5 ans d’études en amphi, c’était plus compliqué à comprendre…

L’année dernière, je comprenais tous leurs conseils, en théorie. Mais j’ai eu beaucoup de mal à les appliquer, parce que j’avais un statut de stagiaire sans expérience, parce que je craignais que les élèves ne m’apprécient pas. Ce n’est plus le cas. Je suis contente qu’ils aiment mes cours et l’anglais mais le plus important c’est qu’ils ressortent du cours en ayant appris quelque chose de nouveau à chaque fois. Pour l’instant, c’est le cas. Bon, c’est facile à dire avec les 6emes… En tout cas, c’est la première fois que je me sens enfin réellement légitime en tant que prof.

Cette semaine de rentrée a été intense et pleine d’agréables surprises. J’en sors bien fatiguée. Ce week-end, je vais me reposer et planifier un peu plus sérieusement les cours de la semaine qui vient. C’est parti pour toute l’année !

*Le prénom a été modifié

Lire épisode 9 >> « Ambiance sympa dans le collège »

Lire tous les épisodes

Publié dans
Les blogs et Les blogs invités
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don

Pour aller plus loin…

Chronique déconfinée du jardin: le navet n’est pas seulement un mauvais film…
Les blogs • 13 mai 2020

Chronique déconfinée du jardin: le navet n’est pas seulement un mauvais film…

Il a fait son entrée en cuisine loin du pot-au-feu
Par Claude-Marie Vadrot
La quiche qui déconfine les fonds de frigo
Les blogs • 12 mai 2020

La quiche qui déconfine les fonds de frigo

Pendant presque 2 mois, je vous ai proposé un rendez-vous culinaire pour assaisonner vos journées confinées avec des produits du placard ou faciles à trouver. Onze recettes plus tard, l’heure de sortir masque au vent de nos tanières a sonné. Voici donc la der des ders : la quiche qui déconfine les fonds de frigo.
Par Marie-Édith Alouf
Un pot-au-feu de printemps en 18 minutes chrono
Les blogs • 4 mai 2020

Un pot-au-feu de printemps en 18 minutes chrono

Vous êtes confiné·es chez vous et vous avez du temps à revendre. Pourquoi ne pas le passer en partie dans la cuisine ? Je vous propose un rendez-vous culinaire pour assaisonner vos journées : des recettes à réaliser avec des produits du placard ou faciles à trouver dans votre périmètre de confinement. Aujourd’hui, le « pot-au-feu minute » du cuisinier Pierre Gagnaire, revisité à ma sauce.
Par Marie-Édith Alouf
Le gâteau de semoule au caramel et son auteure fantôme
Les blogs • 28 avril 2020

Le gâteau de semoule au caramel et son auteure fantôme

Vous êtes confiné·es chez vous et vous avez du temps à revendre. Pourquoi ne pas le passer en partie dans la cuisine ? Je vous propose un rendez-vous culinaire pour assaisonner vos journées : des recettes à réaliser avec des produits du placard ou faciles à trouver dans votre périmètre de confinement. Aujourd’hui, un gâteau de semoule nappé de caramel et de mystère.
Par Marie-Édith Alouf