Jeux paralympiques : la télé enfin au rendez-vous

Contrairement à 2012, Le service public a mis le paquet pour couvrir les Jeux paralympiques de Rio.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Plus de cent heures de direct au total : le service public a mis le paquet pour couvrir les Jeux paralympiques de Rio (7 au 18 septembre), tous les soirs à partir 19 heures (France 4, puis France 2). Une première spectaculaire. France Télévisions s’était contentée en 2012, à Londres, d’un petit magazine en différé de troisième partie de soirée – et encore, suite à la pression d’une pétition. Avant un début de considération pour l’édition hivernale de Sotchi, en Russie (2014).

LIRE >> « Le sport, formidable vecteur pour changer le regard sur le handicap »

Sur l’écran, depuis une semaine, beaucoup de pédagogie (catégories de compétitions, ­règlements, etc.), de la finesse et de l’intelligence, grâce notamment à des consultants issus de la famille du handisport, tels Sami El Gueddari ou Jean Minier, et surtout d’intenses émotions humaines et sportives.

« Enfin ! », s’exclament les associations travaillant sur la perception du handicap dans la société française. Lesquelles soulignent combien le mérite de cette émergence revient aux médias anglais, qui montrent l’exemple depuis des années. Citons entre autres Channel 4, qui se distingue en offrant un prix d’1 million de livres (près de 1,2 million d’euros) pour promouvoir des publicités mettant en scène (et valorisant) des personnes handicapées. Et son formidable clip « We’re The Super­humans », à l’honneur de leurs étonnantes compétences, a déjà été vu plus de 6 millions de fois depuis le début de ces Jeux.


Haut de page

Voir aussi

Contrôle au faciès : L’État en procès ce lundi

Sur le vif accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents