Présidentielle : Et si Hollande n’y allait pas ?

L’actuel président pourrait-il ne pas se représenter en 2017 ? L’hypothèse, désormais plausible, rebattrait les cartes d’un jeu que l’on croyait verrouillé.

Jusqu’ici, les jeux étaient faits. Cinq ans après 2012, Nicolas Sarkozy, Marine Le Pen et bien sûr François Hollande reviendraient jouer le match retour à la présidentielle de 2017. Le même casting pour un mauvais scénario… Mais voilà que la machine déraille. L’outsider ancien ministre Emmanuel Macron est sur le point de déclarer sa candidature – fin octobre, dit-on. Et Alain Juppé pourrait l’emporter à la primaire de la droite en novembre. Comme par un effet dominos, les certitudes vacillent dans la majorité.

Et si François Hollande jetait l’éponge pour 2017 ? Farfelue il y a encore quelques mois, l’hypothèse semble aujourd’hui plausible. Probable, même.

Il reste 94% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

À quoi bon le Moyen Âge ?

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.