État islamique : Après Mossoul, Raqqa

Alors que les troupes irakiennes entrent peu à peu dans Mossoul, le secrétaire d’État américain à la Défense et les responsables des Forces démocratiques syriennes annoncent une offensive contre la « capitale » de l’EI en Syrie.

Alors que les troupes irakiennes entrent peu à peu dans Mossoul, non sans rencontrer une résistance farouche du groupe État islamique (EI), le secrétaire d’État américain à la Défense, Ashton Carter, et les responsables des Forces démocratiques syriennes (FDS) annoncent une offensive contre Raqqa, considérée comme la « capitale » de l’EI en Syrie. Annonce prématurée, semble-t-il, car l’imbroglio syrien est autrement plus complexe que la situation en Irak. Si, à Mossoul, la coalition occidentalo-arabe peut…

Il reste 76% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents