Dossier : Emploi, économie, amour... Le meilleur est-il à venir ?

Jeunes : Un peu tièdes sur le réchauffement

Les jeunes se disent conscients de la crise écologique. Mais ses conséquences, peu palpables et hors d’atteinte de leurs capacités d’action, ne sont pas au premier rang de leurs préoccupations.

Leurs parents vivaient avec la menace sourde d’une guerre nucléaire. En 2016, c’est la crise écologique qui pèse sur la survie de la planète. Ce sombre présage encombre-t-il la vision de l’avenir des jeunes ? On guette en vain un soupçon de tétanie… « Il y a peut-être de l’inconscience et de l’égoïsme, mais ça ne me perturbe pas plus que ça », affirme paisiblement Fiona. De la préoccupation, certes, d’angoisse, point. « On a conscience d’être la dernière génération à ne pas se manger les big problèmes,…

Il reste 90% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents