Gaël Brustier : « Au PS, Hamon va devoir composer »

Pour le politologue Gaël Brustier, la percée du candidat du revenu universel est le signe que la social-démocratie « bouge encore ».

Auteur de plusieurs ouvrages sur la gauche [^1], la Manif pour tous ou Antonio Gramsci, Gaël Brustier considère que Benoît Hamon a réalisé une « campagne très astucieuse » au premier tour de la primaire. L’instigateur de la « gauche d’après » risque néanmoins de rester entravé par son parti. Dimanche soir, vous avez publié un commentaire sur les réseaux sociaux reliant la victoire de Benoît Hamon au premier tour de la primaire et Nuit debout. En quoi les deux événements seraient-ils liés ? Gaël Brustier :…

Il reste 92% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.