L'étonnante aventure d'une vétérinaire-détective en Alaska

Kathy Burek autopsie les loutres, les ours, les baleines et les morses pour comprendre pourquoi le réchauffement climatique les tue

La presse de l’Alaska, 49eme États des USA, et des journaux canadiens, s’intéressent depuis des mois à Ketty Burek, une femme vétérinaire qui devient l’idole des « lanceurs d’alerte » du climat, des pêcheurs et des amoureux de la faune sauvage. Un peu par hasard, et par intérêt scientifique, elle a équipé en 2007 une loutre de mer d’un balise car il lui semblait que l’animal était bien petit pour son âge apparent. Plus tard cette loutre a été retrouvée mal en point sur une plage près d’Anchorage, une ville…

Il reste 88% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé aux abonnés

Pour lire cet article :

Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents