L’étonnante aventure d’une vétérinaire-détective en Alaska

Kathy Burek autopsie les loutres, les ours, les baleines et les morses pour comprendre pourquoi le réchauffement climatique les tue

Claude-Marie Vadrot  • 11 janvier 2017 abonné·es
L’étonnante aventure d’une vétérinaire-détective en Alaska
© Photo: Sylvain Cordier / Biosphoto

La presse de l’Alaska, 49eme États des USA, et des journaux canadiens, s’intéressent depuis des mois à Ketty Burek, une femme vétérinaire qui devient l’idole des « lanceurs d’alerte » du climat, des pêcheurs et des amoureux de la faune sauvage. Un peu par hasard, et par intérêt scientifique, elle a équipé en 2007 une loutre de mer d’un balise car il lui semblait que

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)