Proche-Orient : Une conférence de paix, et après ?

Que peut-on espérer alors que les dirigeants israéliens ont déjà fait savoir qu’ils ne tiendraient aucun compte de la conférence de paix sur le conflit israélo-palestinien qui doit se réunir dimanche à Paris ?

On ne peut être que très pessimiste sur l’issue de la conférence de paix sur le conflit israélo-palestinien qui doit se réunir dimanche à Paris. Certes, 70 États ou organisations seront représentés, et des principes conducteurs devraient être arrêtés pour permettre aux deux principaux protagonistes de reprendre la négociation avec un cadre, des objectifs clairement définis, et un calendrier conduisant à la création d’un État palestinien. Mais après ? Que peut-on espérer alors que les dirigeants israéliens…

Il reste 83% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

À quoi bon le Moyen Âge ?

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.