La France : un amour perdu ?

Pascal Boniface analyse le processus de détérioration de l’image de notre pays dans le monde.

Judith Perrin  • 1 février 2017 abonné·es
La France : un amour perdu ?
© Photo : leemage/AFP

Que le titre du dernier livre de Pascal Boniface résonne avec la célèbre chanson de Léo Ferré n’est pas un hasard. Hélas, la petite musique qu’analyse le directeur de l’Iris dans Je t’aimais bien tu sais est loin d’être aussi douce. À raison, il s’inquiète que

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Idées
Temps de lecture : 3 minutes