« Le Concours », Claire Simon : L’image et le filtre

Dans Le Concours, Claire Simon filme la manière dont la Fémis sélectionne ses élèves. Un documentaire qui reste à la surface des choses.

Christophe Kantcheff  • 8 février 2017 abonné·es
« Le Concours », Claire Simon : L’image et le filtre
© 2016 - Andolfi

Le lieu fait rêver : la Fémis, l’École nationale supérieure des métiers de l’image et du son, à Paris. Promesse de cinéma, d’inscrire sa vie dans un monde a priori inaccessible, de réaliser des films. Dans les premières images du Concours, voilà vraisemblablement ce qu’il y a dans la tête des candidats qui affluent vers l’entrée de la Fémis.

Claire Simon s’est attelée à filmer ce rite annuel qu’est le concours d’entrée de cette école. Trois étapes le constituent, qui forment autant d’obstacles à franchir. D’abord, une première épreuve écrite, qui rassemble la totalité des candidats sans sélection préalable. Puis une conversation avec des professionnels s’appuyant sur des travaux effectués, en fonction des spécialités choisies (réalisation,

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Cinéma
Temps de lecture : 4 minutes