Pablo Iglesias reprend les rênes de Podemos

Après sa large victoire sur son numéro 2 Iñigo Errejón, le jeune leader fait triompher sa ligne radicale dans un parti en crise.

Les querelles intestines de Podemos n’auront pas eu raison de sa figure de proue. À l’issue du congrès de Vistalegre 2, primaires internes du parti organisées le week-end dernier à Madrid, Pablo Iglesias a remporté une incontestable victoire sur son numéro 2, Iñigo Errejón, qui l’affrontait sur une liste adverse. Le leader historique de Podemos est ainsi non seulement reconduit au poste de secrétaire général du parti avec 89 % des voix, mais sa liste « Podemos para todas » recueille également la majorité…

Il reste 94% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

À quoi bon le Moyen Âge ?

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.