Yannick Jadot : « Nous ne sommes plus les seuls à parler d’écologie ! »

Yannick Jadot est sur le point de se désister en faveur de Benoît Hamon, disposé à intégrer dans son programme certaines réformes majeures souhaitées par les écologistes.

Patrick Piro  • 22 février 2017 abonné·es
Yannick Jadot : « Nous ne sommes plus les seuls à parler d’écologie ! »

Patent depuis des semaines, le ralliement de Yannick Jadot au très compatible Benoît Hamon, frondeur socialiste converti à l’écologie, offrirait au candidat EELV, à la peine dans les sondages et dans la collecte des 500 promesses de soutien, une belle valorisation politique de sa campagne. Quant au vainqueur surprise de la primaire socialiste, il gagne à se montrer rassembleur, une dynamique qui devrait accroître la pression sur Jean-Luc Mélenchon, le candidat de la France insoumise.

L’absence d’un candidat écologiste – une première depuis la campagne de René Dumont en 1974 – est soumise à l’accord entre Jadot et Hamon sur un programme commun. Le cas échéant, il devra être validé par la direction d’EELV puis soumis au vote des 17 000 militants de la primaire écologiste, d’ici à la fin de semaine. À l’heure où nous imprimons, cette

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Politique
Temps de lecture : 7 minutes