David Pujadas écarté du 20 Heures

Présentateur depuis 2001 du journal télévisé du soir sur France 2, il a été remercié ce matin.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Seize ans à la tête du JT de France 2. Il n’y aura pas de dix-septième saison. David Pujadas a été écarté de l’antenne qui l’occupait depuis 2001 (succédant alors à Claude Sérillon). Selon le présentateur, ce n’est pas son « choix » :

Cette décision n’est pas la mienne. Elle ne nous a pas été expliquée.

La présidente de France Télévisions, Delphine Ernotte, assume et se justifie en évoquant la nécessité d’un renouvellement. « Ce n’est pas un désaveu pour David, a-t-elle déclaré aux équipes. Il faut une nouvelle incarnation parce qu'on arrive à la fin d'un cycle. On peut continuer à aller plus haut, à innover. Parce que David incarne le 20 Heures depuis 16 ans, c'est normal que je me pose la question de l'incarnation. »

Cette décision intervient donc après l’élection d’un nouveau chef d’État, l’État étant l’actionnaire de France Télévisions. Delphine Ernotte nie tout rapport.

On peut aussi rappeler qu’elle avait promis plus de présence féminine sur ses chaînes. C’est chose faite puisque Marie-Sophie Lacarrau présente déjà le JT de 13 heures. Pujadas laisse derrière lui un journal en bonne santé, avec près de 5 millions de téléspectateurs en moyenne, soit 20,7 % du public. Mais pas de quoi le regretter quand on songe à ses interviews passe-plat, ses déférences devant les puissants, son entretien avec Xavier Mathieu au soir du saccage de la sous-préfecture de Compiègne par les ouvriers de Continental, ou au traitement réservé aux salariés d’Air France au moment de la fameuse affaire de la chemise arrachée… Doit-on le regretter au regard des évictions plus graves sur le service public de Daniel Schneidermann, Michel Mompontet ou Philippe Lefait ?

Au-delà de Pujadas, c'est l'équipe actuelle du 20 Heures qui serait également écartée par la direction de France Télévisions, et en premier lieu, la rédactrice en chef du JT, Agnès Vahramian (dont les relations avec Michel Field sont tendues).

Selon plusieurs rumeurs, c’est Anne-Sophie Lapix, actuelle présentatrice de « C’est à vous », sur France 5, qui devrait succéder à David Pujadas, revenant ainsi à ses premiers exercices. Elle a la réputation d’être plutôt pêchue (ses interviews politiques, sur Canal+, avaient marqué). Mais c’est un choix qui s’accompagne déjà de polémiques : certains internautes ont pointé qu’Anne-Sophie Lapix n’est autre que la femme d’Arthur Sadoun, président du groupe Publicis, client de… France Télévisions !


Haut de page

Voir aussi

Articles récents