Le Front national en échec

L’abstention et la démobilisation de ses électeurs ramènent le parti de Marine Le Pen au moins cinq ans en arrière.

Michel Soudais  • 14 juin 2017 abonné·es
Le Front national en échec
© photo : RAYMOND ROIG / AFP

Depuis Hénin-Beaumont, où elle a pris la parole après l’annonce des premiers résultats, Marine Le Pen n’avait pas de quoi pavoiser. Son électorat étant celui qui s’est le plus abstenu lors de ce premier tour des législatives, le Front

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)