Dossier : « Le Bureau des légendes » : Comment raconter le réel en temps réel ?

Une fiction terriblement d’actualité

Plus qu’une série d’espionnage, Le Bureau des légendes est une chambre d’écho des événements liés au terrorisme international, avec une volonté de crédibilité. Mais qu’en retient le spectateur ?

L’agent secret a le visage émacié, les épaules brûlées, le ventre en feu, la gorge sèche. Il passe d’une boîte-cercueil à une geôle qui transpire les cris des disparus. Il cesse de s’alimenter… C’est plus qu’une performance d’acteur à laquelle se livre Mathieu Kassovitz, car, à travers le personnage de Malotru, alias Paul Lefebvre, alias l’agent Guillaume Debailly, se devine le sort des otages de Daech. La troisième saison du Bureau des légendes, série de fiction produite par Canal + et diffusée depuis le…

Il reste 92% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents