Le PCF en quête d’identité

Plus que jamais isolé, le PCF doit se réinventer s’il ne veut pas sombrer dans une marginalisation durable.

Pauline Graulle  • 30 août 2017 abonné·es
Le PCF en quête d’identité
© photo : Denis Meyer/Hans Lucas/AFP

La révolution, le week-end dernier au PCF, on en parlait plus pour se changer soi-même que pour changer le monde. « Faire notre révolution en interne », « se réinventer », « agir avec plus d’audace » : dans les couloirs de la fac de lettres d’Angers (Maine-et-Loire), où le parti organisait son université d’été, les communistes n’avaient pas de mots assez forts pour dire qu’il était temps qu’une page se tourne. « On va faire preuve de créativité, tout passer en revue,

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Politique
Temps de lecture : 5 minutes