À l’ENS de Paris, des étudiants arrêtés par la police lors d’une occupation

La direction de la prestigieuse institution a fait intervenir les forces de l’ordre, samedi, pour mettre fin au mouvement de protestation d’élèves s’opposant à la suppression de logements étudiants.

Vincent Richard  • 4 septembre 2017 abonné·es
À l’ENS de Paris, des étudiants arrêtés par la police lors d’une occupation
© Photo : LPLT / Wikimedia Commons

L’École normale supérieure (ENS) de Paris est plus habituée au calme des colloques ou au silence des bibliothèques, mais samedi matin, c’est le vacarme d’une intervention policière qui a secoué les murs de l’institution. La cible ? L’occupation d’un couloir de l’établissement par quelques dizaines d’étudiants.

Depuis jeudi, des élèves de l’école de la rue d’Ulm (Ve arrondissement) avaient décidé d’occuper une zone

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)