Le pari novateur du Portugal

Depuis 2015, une coalition de gauche mène une politique à rebours de l’austérité imposée par Bruxelles. Mais jusqu’où ?

En un an, un taux de croissance de 2,9 %, un déficit public passé de 3,1 % à 1,9 % du produit intérieur brut (PIB) et un taux de chômage tombé à 8,8 %… C’est au Portugal, et ces statistiques historiques, arrêtées au premier semestre 2017, devraient encore s’améliorer d’ici à la fin de l’année. L’agence de notation financière Standard & Poor’s vient de relever la note de confiance affectée à la dette portugaise. En ce début d’octobre, alors que ses rues regorgent de touristes, Lisbonne donne l’image d’un…

Il reste 94% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents